From 1 - 10 / 20
  • Ce jeu de données contient le centroïde des communes ou communautés de communes (ponctuel) concernées par la Stratégie Locale de Gestion du Trait de Côte de la région Nouvelle-Aquitaine. ATTENTION : ce jeu de données n'est pas exhaustif sur le périmètre de la Nouvelle-Aquitaine. Il concerne le périmètre de l'ancienne région Aquitaine. La Stratégie Locale de Gestion du Trait de Cote (SLGTC) est action identifiée du programme 2017-2019 de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte du MEEM. SNGITC - Axe B - sous-action 1.6 : "Mettre en place des stratégies locales de gestion du trait de côte partagées (SLGTC) sur les territoires impactés par l’érosion côtière, en veillant a minima à leur articulation avec les stratégies locales du risque inondation (SLGRI) ou, lorsque cela est possible, en rapprochant les deux exercices. Les SLGTC ont vocation à formuler des orientations et à identifier, à des échelles adaptées intégrant notamment les espaces retro-littoraux, des mesures cohérentes d’urbanisme, de préservation des espaces naturels, de gestion du domaine public maritime naturel, de prévention des risques littoraux et d’aménagements appropriés. Elles pourront utilement être mobilisées lors de l’élaboration de programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) afin d’assurer la cohérence des actions proposées dans ces PAPI avec les objectifs de gestion du trait de côte".

  • Ce jeu de données contient les communes ou communautés de communes (objets surfaciques) concernées par la Stratégie Locale de Gestion du Trait de Côte de la région Nouvelle-Aquitaine. ATTENTION : ce jeu de données n'est pas exhaustif sur le périmètre de la Nouvelle-Aquitaine. Il concerne le périmètre de l'ancienne région Aquitaine. La Stratégie Locale de Gestion du Trait de Cote (SLGTC) est action identifiée du programme 2017-2019 de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte du MEEM. SNGITC - Axe B - sous-action 1.6 : "Mettre en place des stratégies locales de gestion du trait de côte partagées (SLGTC) sur les territoires impactés par l’érosion côtière, en veillant a minima à leur articulation avec les stratégies locales du risque inondation (SLGRI) ou, lorsque cela est possible, en rapprochant les deux exercices. Les SLGTC ont vocation à formuler des orientations et à identifier, à des échelles adaptées intégrant notamment les espaces retro-littoraux, des mesures cohérentes d’urbanisme, de préservation des espaces naturels, de gestion du domaine public maritime naturel, de prévention des risques littoraux et d’aménagements appropriés. Elles pourront utilement être mobilisées lors de l’élaboration de programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) afin d’assurer la cohérence des actions proposées dans ces PAPI avec les objectifs de gestion du trait de côte".

  • Bathymétrie en périphérie de la Guadeloupe

  • Relief du département de la Creuse par pas de 100m

  • Ce jeu de données contient les relevés bathymétriques (objets ponctuels) du cours d'eau "le Saison" dans le bassin Adour-Garonne. Les points représentent des profils en travers. Ils se répartissent entre Mauléon et son exutoire le gave d'Oloron. Seul le lit mineur du Saison est relevé par le géomètre.

  • Couche des cours d’eau principaux du département

  • Représentation surfacique de la cote 3,30 m NGF sur une partie du littoral de la Charente-Maritime. Cette représentation est réalisée sur la base du RGE alti. Elle est construite par projection horizontale.

  • Représentation surfacique de la cote 4,20 m NGF sur une partie du littoral de la Charente-Maritime. Cette représentation est réalisée sur la base du RGE alti. Elle est construite par projection horizontale.

  • Représentation surfacique de la cote 2,70 m NGF sur une partie du littoral de la Charente-Maritime. Cette représentation est réalisée sur la base du RGE alti. Elle est construite par projection horizontale.

  • Représentation surfacique de la cote 3,00 m NGF sur une partie du littoral de la Charente-Maritime. Cette représentation est réalisée sur la base du RGE alti. Elle est construite par projection horizontale.